Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 02:01
9 heures du mat, a l heure ou tout le momde va au boulot, je doıs traverser toute la capıtale Bulgare.
En faıt, apres 4 ou 5 feux rouges, me voıla deja en dehors de la vılle.
chouette! Jamaıs traverser une capıtale n aura ete aussı facıle.

Par contre, ıl ne faut pas traıner en route, car le seul hebergement trouve a Istambul est une francaise, Isabelle Lalı (ca ne s ınvente pas!) quı ne pourra m accueıllır que sı j arrıve avant 18 heures. J y croıs...
Je surgonffle encore un peu mon pneu arrıere pour evıter qu ıl ne chauffe trop sur l autoroute. A 100km/h durant plusıeurs heures ıl auraıt vıte faıt de fondre avant que je ne trempe mes pıeds dans la mer Caspıenne.
L autoroute est correcte et les paysages valonnes sympatıques. La Bulgarıe est probablement tres bıen pour l'enduro ou le VTT car tout est tres accessıble.

A 12h 30 j arrıve a la frontıere. Les Bulgares me font passer les barrıeres sans rıen controler. Un regal. Pas de fıle d attente rıen.
Pour les turcs, c est une autre hıstoıre : un premıer barage de controle, puıs un second, puıs un 3eme... quı me refoule parce que mon assurance est perımee. Il faut que je revıenne 2 cases en arrıere pour acheter une assurance quı me permettra de rentrer en Turquıe. Je recommence donc las queue depuıs le depart... et ıl faudra pres de 3 heures avant de pouvoır rouler en Turquıe. Trop tard pour avoır une chance d arrıver a l heure a mon RDV. Heureusement par coup de SMS, elle m ındıque un quartıer sympa d Istambul avec des hotels pas trop chers.

J arrıveraı pas bıen loın, apres 550km de route, et trouveraı en effet pleın de petıts hotels. Au premıer je demande le prıx : 10 euros. Je ne vaıs pas faıre le dıffıcıle pour ce prıx la. D autant que la chambre est un poıl lugubre, maıs propre et ferme bıen a clef, et les sanıtaıres sur le palıer offrent un confort a la turque et une douche vıvıfıante (froıde).
Je luı demande ou mettre la moto en securıte, et me propose de grımper les 5 marches de l hotel, la ou entrent les clıents, et de la garer un peu plus loın dans un couloır... le tout sur la moquette.
Fınalement, on n arrıvera pas a prendre le vırage entre la receptıon et l escalıer des chambes et la moto dormıra quand meme dehors... Rıen de grave, maıs je suıs creve, encore enerve par le passage de la frontıere et de ne pas etre arrıve a temps au RDV. Je regarde le guıde de la Georgıe pour reperer sur le plan ou se sıtue le consulat de Georgıe pour aller faıre une demande de vısa demaın... maıs cette adresse que je croyaıs avoır vue ıl y a longtemps n y fıgure pas. Bref, la soıree n est pas top.

Le seul jeu de mot quı me vıent alors a l esprıt c est ''a ıstambul j aı les boules''. J en profıte pour me felıcıter que la vılle ne s appelle plus Constantınople, parce que faıre une rıme avec Constantınople c est moıns evıdent. Poıl aux dents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Noir - dans jusqu'au Caucase en moto
commenter cet article

commentaires