Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 20:42
La reunion des motards de Tbilisi s'est bien deroulee, avec 5 motos a l'appel (dont la mienne). 
Comme quoi la communaute motarde n'est pas bien grande ici.


L'occasion de faire la connaissance de Lucien, francais vivant ici depuis 1 an et demi, et qui sera un peu ma porte d'entree dans la communaute.


Mais je ne desire pas m'eterniser ici. Je compte prendre la route pour filer au nord, dans le Caucase, jusqu'a un petit village que l'on m'a conseille, le dernier village Georgien avant la frontiere Russe, exactement au debut de la Tchetchenie.

En route donc pour decouvrir ces montagnes majestueuses. Lucien me sert de guide sur les premiers 60km.
Ca aide bien parce qu'en ville il n'y a aucune indication, et en chemin, ca n'est pas toujours tres explicite:

IMGP4422-.JPG
Ca ne ressemble ni aux Alpes ni aux Pyrennees.


Des grands pans de prairie verte, des efondrements impressionnants, et des pics dignes du Mordor qui se perdent dans les nuages.

IMGP4401-.JPG
Cette route vers le nord, route mythique, porte le nom d'Autoroute militaire
J'ai connu plus romantique... D'autant que ca n'a vraiment rien d'une autoroute :

IMGP4328-.JPG
Par contre, comme tres souvent en Georgie, il y a plein de petites eglises mignonettes eparpilles de ci de la...

IMGP4315-.JPG



IMGP4380-.JPG

Avec la pluie, j'arrive au fameux dernier village Georgien avant la frontiere : Kazbegi.
Dans l'autre direction, le prochain village est tchetchene : Vladikavkaz.
Pour l'occasion j'ai sorti mon beau tee shirt "NON au motard d'elevage" pour faire un clin d'oeil aux copains de http://www.motorhino.com/

IMGP4364-.JPG

Il y a bien un petit hotel dans le village qui sert de campement de base a l'assention du mont Kazbeg, mais je prefere demander dans le village ou se trouve le logement d'une personne indiquee dans le Lonely Planet.
Echec. Le prenom est tres commun semble t il, et meme si une demi douzaine de personne y mettent du leur, on ne trouve pas. Pas grave, je vais a l'hotel. C'est grand, joli, classe et ca parle anglais. Par contre a 65 Lari la nuit, ca ne correspond pas trop a mes projets. Je retourne donc sur la place du village ou une petite vieille m'interpelle. Elle a bien compris a mon manege que je cherche ou manger et dormir et me propose la maison de sa belle fille de l'autre cote de la riviere. Autant dire que c'est exactement le genre d'offre que j'esperais!
Elle, la belle fille, dans sa grande robe rouge,  est une grande blonde radieuse lorsqu'elle sourit et glaciale lorsqu'elle ne sourit plus. Elle incarne tout a fait ce que l'on peut imaginer du charme et de la froideur slave. David, le mari parle lui un peu anglais et me montre mes quartiers : une piece immense, avec deux lits, au premier etage de leur maison.

IMGP4333-.JPG
Attendant avec impatience le diner, je vais prendre une douche dans la salle de bain familiale (il y avait meme l'eau chaude!) et je joue dans un coin de ma chambre qui m'inspire avec l'appareil photo :

IMGP4343-.JPG

IMGP4345-.JPG
Ne vous fiez pas aux aparences. Tout va bien! Je profite du calme de la montagne...


Le lendemain matin, la meteo n'est pas bien mieux. Un petit chemin offre une ballade d'une heure pour aller voir une eglise perdue plus haut. J'essaie d'y aller en moto, pris en sandwish entre le brouillard qui monte et la pluie qui tombe.

IMGP4353-.JPG
Mais je ne regrete pas l'escapade.

IMGP4350-.JPG
La redescente vers le village se fera tout en douceur.

IMGP4357-.JPG

Une petite incursion vers la Russie pour apercevoir au loin un premier barage (en regardant bien vous verrez des baraquements tout en bas) et les pipelines de gaz (les lignes horizontales)
La frontiere est fermee dans tous les cas pour les non Russes et non Georgiens.

IMGP4360-.JPG

Je reviens sur la place du village ou je passe une heure la, avec ma bouteille d'eau, a discutailler avec la petite vieille qui a defaut de parler anglais, vend de bons gateaux et qui m'offre deux pommes en attendant... attendant quoi? Moins d'eau, une meilleure lumiere pour des photos...

J'en profite pour regader l'etrange ballet de voitures qui passent vers la Tchetchenie...
Quelques vehicules militaires bien sur (a noter que le treilli est semble t il le top de la mode, puisque la moitie des gens, meme dans les champs, en portent), quelques ambulances 4x4 de la croix bleue (ou verte, je ne sais plus), et puis de temps en temps, a une vitesse plus soutenue que les camionettes, des 4x4 Mercedes aux vitres fumees avec un autocollant "CD" version king size sur le pare brise indiquant qu'il s'agit de vehicules diplomatiques.
J'ai alors le sentiment etrange que l'on apporte sur la meme route les munitions et les pensements, les poignees de dollars (pour alimenter la guerilla) et les textes de paix. Toute l'hypocrisie de la guerre passe sous mes yeux. Il est temps de rentrer.

En route, j'essaie un bonnet de berger en peau de mouton. 

IMGP4418-.JPG
Le petit vieux que mon manege amuse fera finalement le kilometre suivant en passager a l'arriere de la moto. Avant meme qu'il ne me fasse une bise pour me remercier, je sentais deja qu'il avait pris son petit dejeuner a la Vodka. Je refuse poliement son invitation a venir boire un verre et dormir chez lui et reprend ma route.

Ca vaut d'autant plus le coup, qu'une source chargee de souffre a colore les pierres sur le bord de la route


Eh oui, s'il y avait bien des barbiers en Turquie, je n'en ai pas encore trouve en Georgie.

IMGP4411-.JPG

Demain, depart pour l'Armenie. Peut etre trouverai-je un barbier la bas?
(Vous avez vu comme je fais des efforts pour maintenir le lecteur assitu en haleine?)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Noir - dans jusqu'au Caucase en moto
commenter cet article

commentaires

Romaric 06/07/2007 19:08

C'est beau la Georgie, mais est-ce qu'ils ont des mici et des dacia? Je t'aime assez en berger georgien et puis le suspens j'apprecie aussi, surtout dans l'article ou tu nous fais le coup de la panne sur un fond de carcasse de veau. Comme t'avancais plus j'ai cru que t'avais un probleme de veau-lent mais j'ai appris ensuite que pour les motos on disait guidon...et de toute facon c'etait du flan.

KRUEL 06/07/2007 17:38

je viens de tomber sur ton périple, voila un beau projet et ou la moto est un magnifique outil pour la découverte, les rencontres et si tu as momment de solitude , pense au banquier qui embauche en T MAX et qui parcourt le prériph parisien.
Tu donnes les lettres de noblesse à la moto
je te souhaite bonne chance et au plaisir de te lire.

KRUEL

La Bouillotte 03/07/2007 22:46

Quel plaisir de te lire !
Merci pour le clin d'oeil au Motorhino !

Bon vent, mec...

Phil (de galoli) 03/07/2007 20:35

On voit que tu as eu plus de temps , la page du jour est plus longue ... et c'est tant mieux , on en redemande ! Vive le mauvais temps ;-)

Et meeerci Loïc !

Agnes et Alain 03/07/2007 13:18

Coucou Loic !! On se régale à te suivre dans cette aventure. Continue à nous faire rever. Bonne route et bonne chasse au barbier.
Bisous de nous 5.