Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 09:22
Depuis la frontiere la route est goudrounnee et en relativement bon etat.
Je decide de foncer vers le sud, vers le desert de Gobi.
Jusqu'a la capitale, tout va bien, et le GPS (OZI explorer) me donne ma bonne position sur la carte.
Pourtant une fois au sud de Ulaan Baator... rien ne va plus... Je ne trouve pas la route, je me pers et me perds encore. Jusqu'alors la route etait symbolisee par un gros trait rouge. A partir de la capitale, c'est un double trait, un peu comme une autoroute, quoi.
Me voila donmc sur des chemins en terre recouverts de sable fin, plus ou moins profond. Alors que je pensais avoir pas mal d'essence, je tombe en panne seche au mileu de nulle part, en face d'unme maison, completement paume. Il suffira de passer en reserve pour repartir, mais j'en profite pour faiore une pause. Il fait super chaud, et je me suis fait des frayeurs dans le sable avec des guidonages impressionnants. Je suis surpris de ne pas etre encore tombe.

La porte de la maison s'ouvre et une Mongole enceinte jusqu'au cou me demande ce que je fais la, d'ou je viens et tout et tout. Elle m'explique que son homme est a la ville comme pour s'excuser qu'elle ne peut pas m'inviter chez elle. Avant de repartir, je lui propose de lui offrir une photo polaroid, elle accepte mais me demande de l'attendre... elle reaparaitra une minute plus tard avec un petit sac de beignets tout chauds pour moi!



Voila qui me remet en forme pour la suite, et la, je dois bien me rendre a l'evidence, le double traiot de la carte signifie que c'est uen piste et non une route.
En piste donc.

Il n'y a pas une piste mais 10 ou 20 en parallele. J'ai vite compris que le but du jeu, c'est de suivre la ligne electrique sur les centaines de kilometres qui m'attendent.


J'ai perdu au moins 3 heures a trouver la route et je ne suis pas toujours tres fier dans le sable mou, du coup, je n'avance pas bien vite.


Le soir venu, j'ai ai plein les bras et je me rends compte que les distances sont bien plus longues que je n'imaginais.


Je m'arrete dans un bouiboui perdu au milieu du desert.

La cuisiniere est amusee que je demande a manger sans savoir exactement ce que je vais avaler.

C'etait bon!

Et le me souviens tout d'un coup que je ne suis pas venu pour visiter tout le pays mais pour vivre des choses intensement. Il y a 5 km, il y avait justement 2 yourtes perdues... et si j'allais essayer de me faire inviter?

Je fais donc marche arriere... mais cela fera l'objet d'un prochain article!

clin d'oeil a mopn sponsor "Continental" qui m'amenne jusqu'au bout du monde.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eric DN 25/05/2008 09:56

Slt
Ce qui m'impressione c'est la facilité et simplicité APPARENTE de ton aventure. Bravo et merci

Le Chevalier Noir 25/05/2008 15:41


Le plus difficile, et ce dont je suis le plus foier, ca n'est pas tant de faire cette grande balade a moto, mais juste de prendre la decision de partir et d'accepter de se lancer a l'aventure.


Phil ( de galoli) 24/05/2008 23:40

Encore superbe ! Avec envie , tous mes encouragements ! Merci !

mom 24/05/2008 08:35

supers photos bonne route a+

tom4 23/05/2008 20:00

merci pour les photos et ce superbe carnet de voyage

gu1om 23/05/2008 09:39

Salut Loic
Je viens de rattraper quelques jours et plusieurs milliers de bornes de retard.
merci pour les photos, la narration et les jeux de mots :-)
profite bien