Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 17:27


Autant casser le mythe romantique de l'Orient Express tout de suite : le transiberien est un train a peu pres comme les autres, sauf que le voyage dure une semaine de Moscou a Vladivostok. La difference majeur ne reside donc pas dans le train lui meme, ni dans les gares traversees que l'on n'a pas le temps de visiter, mais dans l'ambiance a l'interieur des wagons.
Prenez place avec moi pour un aller-retour Moscou - Ula Unde (Siberie), sur le bord du lac Baikal.



Wagon 18, siege numero 6, 3eme classe.
Premiere mission : trouver sa place. L'inconvenient d'avoir la couchette nymero 6, c'est qu'il faut utiliser les 2 mains, et donc lacher son bagage a chaque fois, pour demander ou est sa couche pour les 4 jours a venir, avec les doigts de la main.

Enfin, me voila dans mon compartiment. Alyona, une jolie russe... enfin, une Russe, quoi ... est deja assise en face de Spiridon. Je ne saurai jamais la nature exacte de leur relation. Qu'importe.

La premieere question systematique vaut pour un rituel : "jusqu'ou allez vous?". Le but est en fait de savoir combien de temps on va passer ensemble. Est-ce juste une demi journee pour Irkoutsk, ou 96 heures pour Moscou? Nous allons tous jusque la capitale et cela donne le depart de la volonte commune de faire connaissance. C'est a cela que l'on reconnait les habitues : ils savent qu'apres 4 jours de vie commune et confinee, nait toujours une complicite forcee. Alors autant briser la glace des le depart pour avoir la chance de voyager entre amis durant 4 jours, au lieu de se decouvrir des affinites une fois a destination.



Oxana me disait avant le depart que le transiberien est le lieu le plus propice et courant pour s'y faire des amis pour la vie. On peut tout aussi bien se retrouver avec un vieux con barbu, peu causant qui pue des pieds. Ce jour la, le vieux... c'est moi.

WAGON

Tous les wagons passagers sont construits sur le meme modele. En 3eme classe, un long couloir traverse des boxs ouverts de 6 personnes. En seconde classe, les compartiments sont fermes et n'accueillent que 4 passagers. La premiere classe offre un service similaire, mais avec des compartiments de 2 seulement. D'une classe a la suivante, le tarif varie du simple au double.
Invariablement, dans chaque wagon, un distributeur d'eau chaude est accessible en permanence gratuitement. Le repas typique du voyageur est donc la soupe hyophilisee chinoise ultra light (en vitamines) et avec la meme composition chimique quelle que soit la recette annoncee sur l'embalage.
De l'autre cote du couloir, des toilettes
en inox resoudees a la main plus d'une fois font offices de mini salle de bain commune. Chaque wagon a son propre chauffage "individuel" au charbon.
C'est le seul train important que je connaisse, ou les fenetres peuvent s'ouvrir, et ou il n'est poas indique qu'il est dangeureux (ou interdit) de se pencher par la fenetre. Est ce une preuve de l'heritage comuniste qui ne prenait pas les citoyens pour des cretins, ou juste qu'il ne serait venu a l'idee de personne de faire un proces contre la compagnie de chemins de fers en cas d'accident?




VOYAGEURS



Elle, Alyona, qui a bien y regarder est vraiment tres jolie, extirpe de sa valise une petite plante, un aloe, qu'elle pose pres de la fenetre pour lui offrir quelques rayons de soleil siberien. Dans son petit pot en veritable plastique de Chine, le vegetal est un peu plie, coupe, mais malgre tout fierement dresse, et semble visiblement bien resistant. Une bonne image de la Russie, en somme. Ce pot en imitation porcelaine pose devant la fenetre en bois du wagon, avec les maisons siberiennes en bois colore qui defilent tel un panoramique en cinemascope donnent une vision tres romantique au voyage. (J'etais fier de cette phrase en l'ecrivant, mais a relire, je trouve la formulation vraiment bateau)

La magie sera comme rompue lorsqu'elle degaine en suivant l'indispensable telephone portable/MP3 player/appareil photo/pese persone ultraslim en polycarbonate coreen dore.

Ultra slim, elle l'est aussi. D'ailleurs, en plus d'etre prof de Chimie, elle est aussi photo modele. Elle a surement un taux d'absenteisme dans ses cours aussi bas que son taux de cholesterol.








Lui, Spiridon, entamme le processus rituel de prise de contact : l'ouverture et le partage de la bouteille de Vodka.J'accepterai 1 verre sur 2 jusqu'a ce que la bouteille soit vide le soir meme. Si la methode est quelque peu expeditive, il faut la reconnaitre efficace pour lier connaissance, surtout lorsque l'on ne parle pas la meme langue.
Il est causant et frustre que je ne comprene qu'un mot de russe sur cent. Ses sourcils blonds souligne son arcade qui protege de grands yeux clairs et rieurs. Il a un air de Steeve Mac Queen, mais le voyage vers Moscou est son retour au travail et non une Grande Evasion.



Premier arret en gare. Juste 2 minutes. Pas le temps ni la permission de prendre l'air sur le quai, et 2 nouvelles voyageuses nous rejoignent.
La premiere descendra dans quelques heures a peine. Du coup personne ne cherchera a faire connaissance. Je realise alors a quel point l'etablisement d'une communication est une demarche volontaire et qui de mande de l'energie. Cela se verifie aussi pour les relation (potentiellement) amoureuses ou pourtant la motivation devrait etre superieure a juste briser l'ennui de 4 jours de voyage.

A Ulan Unde (Siberie) j'ai remarque que les rues sont pleines de groupes de garcon et de groupes de filles. Quelques couples aussi, mais pas de groupes mixtes de copains. Durant les 2 heures ou je nsuis reste dans un cafe Internet, j'ai eu 6 voisins : 4 garcons et 2 filles. Tous venaient pour se connecter a des sites de rencontre. Lorsque j'avais au meme moment un garcon d'un cote et une fille de l'autre, j'avais envie de leur dire "Hey, parlez vous! Vous etes cote a cote!". Lorsque j'etais etudiant, le lieu de rencontre ideal etait la laverie. Aujourd'hui, c'est le cafe Internet. Ouch voila une reflexion de vieux con aigri. Il faut que j'arrete ca. La nostalgie, c'est un pretexte que l'on s'invente pour justifier son manque d'action dans le present.




L'autre nouvelle voyageuse depliera son lit en gromelant et s'y echouera telle une grosse baleine en pygama bleu et blanc qu'elle ne quittera pas du voyage. Dans son demi-sommeil, elle entrouve un oeil vitreux. Lorsque nos regards se croisent, elle tousse bruyament a gorge deployee, la langue sortie. Tous desire de communication s'en trouve ebranle.

Il faudra attendre le 3eme jour, qu'elle renverse sa soupe sur ses genoux et que l'on eclate tous de rire pour briser la glace.



Le 5eme laron - j'allais dire "lardon" - c'est Bair, un petit bonhomme tout rond. Les traits tires, il a une physionomie 100% asiatique. D'ailleurs comme tous ceux de son peuple, il ne se revendique pas russe mais Buriat resident russe. Les Buriats sont plus proches des Mongols que des Russes et ils se plaisent a rapeler qu'il y a eu un jours une republique "Mongolie - Buriatie". Une Buriat m'a meme explique tout en recouvrant ma crepe d'oeufs de poissons, qu'une etude tres serieuse (ca vient de Moscou, donc ca ne peut etre que serieux) avait revele que le peuple Bouriat est celui qui, en moyenne, a la plus grosse boite cranienne au monde.

Le nationalisme, lorsqu'il n'a pour arguments ou pretextes que la nostalgie des grand empires disparus, des noms pompeux de republiques ou de grands chefs, une bribe de l'histoire choisie arbitrairement comme base de l'humanite, une preuve historique, culturelle ou physique de superiorite, ce nationalisme la, il m'exaspere.D'un autre cote, j'experimente en Roumanie l'exces inverse : "on" crache sur tout ce qui est roumain, surtout le meilleurs, et on embrasse de toute son ame le modele occidental, a commencer par ce qu'il a de pire. Il parait qu'a la chute du bloc communiste, dans les annees 90, le phenomene a ete le meme, mais que, comme pour faire equilibre avec un exces, on agite a present les drapeaux de la Russie forte sans laquelle le monde ne saurait tourner. le fait que l'ex KGB soit a present au pouvoir via Poutine, est considere unanimement comme un retour en arriere en terme d'ouverture et de libertes. Certains apprecient cette marche arriere, d'autres la regrettent.
Alors, a l'image des bons et des mauvais chasseurs, y a t il aussi un "bon" nationalisme? Je suis convaincu que oui. Mais il ne passe ni par la nostalgie ni par les revendications. Il passe par l'action individuelle qui consiste a utiliser et partager le meilleur de ses traditions et de sa culture. Les Bretons en sont un bon exemple. Et je ne dis pas cela parce que je m'appelle Loic.


Pour assurer un stockage sans probleme des voyageurs dans les wagons d'acier, chaque rame est pourvue dune hotesse que j'imaginais avant le depart charmante et aux petits soins pour nous. Elles ressemblent en fait aux hotesses de la Luftansa, avec le meme nombre d'heures de vol, et ont probablement ete recrutees deriere les comptoirs de la securite sociale tellement elles sont peu aimables. Pour me venger, lorsqu'elle me demande si les draps sont inclus dans mon billet je lui reponds que "Da", meme si en ne payant que 2750 roubles (moins de 80 Euros) pour 5500km de voyage, j'ai comme un doute.
Lorsque le traon reste assez longtemps en gare (en general 20-30 minutes), on peut descendre se degourdir les jambes et acheter des bricules a boire et a manger. Quelques femems russes proposent aussi des petits plat (que l'on espere) fraichement prepares.
Durant ce temps, les agents de la gare relient les wagons a des conduites d'eau pour les realimenter.. D'autres agents longent le train avec une barre en fer, et viennent frapper sur les freins et les caches des axes des essieurs. Suivant la sonorite, ils diagnostiquent l'etat des differents organes.
Le train arrive et redemarre toujours a l'heure, mais sans prevenir. Nos charmantes hotesses bien aimees pourraient nous demander de regagner le wagon avant le depart, mais elles preferent nous engueuler d'etre dehors.





Jour numero 2
Il est encore tot lorsque je me reveille (les journees, lorsque l'on voyage vers l'Est ne font pas 24 heures, mais 25 heure 15 minutes) et ... Il neige!
On est fin mai, proche de Novosibirsk, et il neige!
De gros flocons de la taille d'un poing leve d'enfant ukrainien aux genoux ecorches. (L'image fonctionne aussi avec les enfants Irlandais ou Boliviens, mais pas les Ougandais car il ne neige jamais la bas)




Jour numero 3 : voir jour numero 4




Jour numero 4 : voir jour numero 3





Je ne lis quasiment jamais dans la vie courante, mais ce voyage est l'opportunite ideale pour m'y mettre.
J'ai pris 2 livres : un pour l'aller et un pour le retour.
Erreur : au bout de 2 jours, les deux livres sont deja devores!
"L'eloge de l'energie vagabonde" (Merci maman) raconte l'histoire d'un voyageur solitaire qui traverse a velo des pays d'ex union sovietique. Forcement, ca me parle. Je vous mets 2 petits extraits qui illustrent pas mal l'ambiance commune de nos voyages :


"Tout vagabond des steppes entretien une conversation amicale avec les etres vivants qui l'entourent. L'acidite de la solitude se transforme en miel affectif qui se repend sur toutes les creatures"



- La chaleur est horrible, dis-je.
- Oui, l'annee derniere, il ne faisait pas aussi chaud.
- C'est le rechauffement climatique?
- Non, mais l'annee derniere, on avait un ventilateur qui marche.

6 changements de fuseaux horaires entre Vladivostoc et Moscou. Voila qui est complique a gerer. Du coup, les horaires des trains du pays sont toujours donnes a l'heure de Moscou. Meme dans les gares, c'est l'heure de Moscou qui est indiquee.

Dans le train, on oublie l'heure et on essaie de vivre simplement au rythme des jours et des nuits. Le voyage est tel qu'il ne faut surtout pas compter les heures. "La perspective des heures a endurer est plus lourde que le fardeau lui meme" (Sylvain Tesson)

L'ennui et la sensation de longeur sont vraiment relatifs : je me souviens d'interminables Paris-Pau de 5 heures. Cette fois, c'est comme faire 10 allers retour sans aucune pause entre. Il suffit d'adopter l'attitude resignee des Russes.

Tchernomyrdine, alors ministre de Eltsine, disait sur un autre sujet : "On a voulu faire pour le mieux, mais ca a ete comme d'habitude". Voila un bon resume de la Russie en une seule phrase.

Meme sur ma moto, sur la route de Moscou, lorsque le panneau annoncant plus que 300km est apparut, je me suis senti arrive, alors que gamin, l'indication "Chambery 300" me replongait dans l'ennui a l'arriere de l'Open Reccord familiale.





Il y a des inventions qui meriteraient le prix Nobel a posteriori. Le rasoir electrique en est un bon exemple.
Qu'il ai libere l'homme moderne de l'archaique rasoir mecanique, qu'il ait limite la consommation d'eau pour le bienfait de l'environnement, qu'il ait aboli la prmiere lame qui tire le poil pour mieux le trancher en suivant, tout cela n'est qu'un detail.

La vraie revolution inesperee du rasoir electrique, c'est qu'il a generalise la presence de prises electriques dans les endroits de vie... comme les wagons du transiberien. c'est donc au fil des heures, comme une liste d'atente qui se met en place pour recharger les telephones. Meme les rares barbus y viennent!

Pour celebrer a ma maniere cette avancee decisive de la civilisation moderne, je me suis rase. Deux fois. Une fois a droite et une fois a gauche. Au rasoir mecanique et a l'eau froide. Histoire de joindre le geste aux mots lorsque j;ecrivais que je crois en l'action individuelle et non a la nostaligie et aux revendications. Poils au menton.








Voici en prime de quoi faire cogiter Razvan : 

Je ne saurais finir cette page sans signaler que d'apres la photo suivante, en Russie aussi, 
il arrive aussi que les roues petent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

depannage plombier paris 17 26/01/2015 10:33

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Eric 04/06/2008 11:41

C'est déjà fini ???, sniff.....

Piéton 03/06/2008 17:30

Salut Loic, toujours un plaisir de te lire ! Merci pour ces moments de dépaysements.
Matthieu "Piéton"

Guit 30/05/2008 11:33

Un commentaire un peu global, sur le périple... Bravo et merci!
Bravo pour ce voyage, bravo pour ce blog
et merci, merci de partager, de faire rêver!

adi 30/05/2008 07:28

oui, it' ; s vrai, le roumain adopte très rapide l'influence du " ; west" ; et peut-être le comparatif avec d'autres nations sont moins de nationaliste, mais pensent Loic qu'ils sont toujours au milieu de " ; est" ; et " ; west" ; , plus presque 80% des personnes sont une combinaison de culture différente, ils ne sont pas " ; pure" ; comme russe, allemand, le Breton… etc.
….et don't be melancolic la vie est très gentil même si vous finissez cette aventure presque. ;)….