Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 23:12

Le premier contact, lorsque l on arrive dans un pays, c'est celui du controle de passeport.
Il s'accompagne ici d'une prise de photo (ou il ne faut pas trop sourire, sinon ils reprennet la photo) histoire de rentrer dans leurs fichiers, et prise des empreintes des deux index. Ce controle est absolument ridicule et surtout inutile car juste avant je leur remettais la petite fiche a remplir sur laquelle j'ai coche la case que je n'ai aucun plan et aucun terroriste.
Enfin bon! Voila ma photo et mes empreintes dans le Grand Ordinateur. Il parait que c'est pour le bien du monde donc pour mon bien. Vous y croyez vraiment vous? En tout cas j'ai fait sembant.

Avant le coup de tampon magique qui autorise a entrer dans "le meilleur pays du monde" (c etait ecrit sur une affichette) la dame officier, assiser deriere le manipulateur du tampon magique me passe a la casserole : quest ce que je viens faire ici? boulot ou loisirs?
combien de temps je compte rester? a l'hotel? dans quel ville?
dans quelle boite je travaille? pourquoi je viens?
Et la, le temps s'est arrete.
Lorsque je lui disais que je viens resoudre un probleme sur un produit pour Chrysler, elle me demande si c est un produit fabrique en Europe ou en Amerique, si c est moi qui ai concu le bazar, a quoi sert ce truc qui ne marche pas, quel est le probleme, pourquoi y a besoin que je vienne, etc.... Je ne voyais pas ou elle voulait en venir.
Pui il y eu un silence ... puis un long soupir ou elle me dit "vous devez etre quelqu'un de vraiment important pour qu'on ai besoin de vous pour resoudre nos problemes". Elle semblait vexee que des Americains puissent avoir besoin d autres personnes.
Ca sera mon premier contact avec la suffisance ricaine.

Bon, ensuite, il faut trouver le loueur de voitures. On m avait dit qu il fallait prendre un bus pour le trouver. En fait y a qu a suivre les indications partout, ne pas s arreter de marcher dans les couloirs ou il est ecrit "don't stop", et on se retrouve vite fait dans un bus qui nous amene directement au comptoir du loueur de voiture.
Ca sera mon premier contact avec l'organisation americaine.








Bon, alors, detroit, c'est ou? Si on m avait dit il y a 15 jours que c est dans le Michigan, ca ne m aurait pas bien avance. C est donc tout au nord, au milieu des grands lacs, pas super loin de Chicago qui est dans un etat voisin.
Le Michigan, c est le fief de Ford et Chrysler, et l'industrie automobile y est reine.



Ce qui choque les premiers jours a naviguer la dedans c est que les etats unis ... c est exactement comme dans les films!

Les quartiers residentiels, avec des petites maisons de plein pied super bien entretenues, avec des grands garages, 30m2 de pelouse tondus avec soin et une tondeuse, les obeses en Cadillac, les beaux en train de faire leur jogging, le distributeur de journeaux... tout y est... exactement comme dans les films. Ces quartiers de "middle class" sont au milieux des arbres et des forets. A ma grande surprise c'est en endroit ou il semble faire vraiment bon vivre.

Quand on va vers le centre ville, et les rares tours de la ville (rien a voir donc avec nos bardees d immeubles a la francaise), on decouvre qu il n'y a que des bureaux et des parkings. Autant dire que c est desert le week end.


J ai eu du mal a trouver un endroit ou grignotter, mais je me suis retrouve dans un cafe restaurant digne des films de Tarantino. Tous les cliches y etaient : les banquettes de 2, la jolie serveuse qui propose 3 fois du cafe, le patron qui surveille des cuisines, les dalages noirs et blancs, le veux rock n roll a influence Country, la longue voiture de police garee devant, les maillots de l equipe de BaseBall de la ville au mur, le vieux reveur au comptoir sa biere a la main, les 3 adolescentes noires qui chuchotent, commentent et surtout gloussent a n en plus finir des qu un garcon passe... Bref, un vrai cliche de film.

J'ai pris le temps de grignotter mon Chili en attendant une alarme incendie, une bagare, un couple qui se mette a dancer ou une fusillade, mais non. Ca, ca n arrive que dans les films on dirait.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Noir - dans Detroit - Michigan - USA
commenter cet article

commentaires

Le Sombre Matou 28/10/2008 15:37

Miaou Loïc,

Toujours aussi interessante ta prose...
J'aime bien ton "aventure" avec la cerbère de l'entrée. J'ai récement écu le même genre de chose !
Courage.

BlackCat.

Vincent (Zébulon) 14/10/2008 23:23

Salut Loïc,
Il fallait répondre à cette charmante personne (je suis certain qu'elle devait être charmante) que non, tu n'étais pas quelqu'un d'important, au contraire, que ton patron avait jugé largement suffisant d'envoyer l'employé le plus fainéant et le plus stupide de sa société en vacances tous frais payés pendant 3 semaines pour résoudre leur pauvre petit problème de rien du tout...

Mais je ne suis pas certain qu'elle aurait eu assez d'humour pour ensuite tamponner ta paperasse :-)

A+ et bon courage
--
Vincent

Eric J 13/10/2008 08:18

Ca consiste en quoi ton boulot pour que M. Chrysler ait impérativement besoin du petit français que tu es ?