Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2006 7 03 /09 /septembre /2006 12:36

Le premier village indique avec un panneau sur fond orange (donc de travaux) une déviation. Profitant d'avoir un trail, je tente de passer à travers les travaux en question et ignore cette déviation. En fait, je vais me perdre complètement dans ce village, et je comprends que les panneaux sont toujours sur fond orange ici, et pas spécialement en cas de travaux. Déjà une heure de perdue alors que mon voyage débute à peine. Pas grave, personne ne m'attend...

Dans ce premier village, quelques motocycles m'interpellent. Il doit y avoir un fabriquant de tricycles ici, car j'en ai vu 3 dans ce village et plus aucun ailleurs... 
600.jpg



J'ai déjà sillonne Belgrade, et l'impression que ça m'avait donne c'est que le peuple a vraiment une culture guerrière. Ça ne date pas de ces dernières années, mais toute leur histoire et leur passé est basé sur des invasions, des conquêtes, des chefs guerriers. C'est d'autant plus flagrant en venant de Roumanie ou la culture est plutôt basée sur la littérature et la poésie... Le seul bâtiment encore en Ruine à Belgrade, suite a la guerre et au bombardement de l'Otan, reste en l'état pour entretenir le sentiment de victime des Serbes.

Excellent logement en dortoir à Belgrade ici :
http://www.belgradeeye.com/

Les routes sont correctes, mais je n'ai jamais vu un aussi grand nombre de radars! En général dans les endroits piegeants. Heureusement les appels de phare pour avertir fonctionnent bien et je passe entre les mailles du filet. Je n'ai vraiment pas une moto qui incite aux excès de vitesse, mais je me serais bien fait avoir 2 ou 3 fois en 300km.

Rien d'extraordinaire en Serbie. Ah si, quand même, en fin de journée, j'aperçois une Triumph joliment customisée. 
602.jpg
603.jpg

604.jpg

 Je m'arrête pour échanger 2 mots avec le proprio qui est en train de tomber le moteur de sa Yugo/Zastava/Karal (je ne connais pas la nuance entre ces modèles qui pullulent en Serbie). 
605.jpg

Il m'indique un motel miteux à 2 pas. Lorsque je tente un "do you speak english?", la tenancière me réponds par un "Da" franc et direct. Ca sera le seul moment où elle fera illusion sur son niveau en anglais. Il faudra au moins 20 minutes de palabres, gestuelle pour qu'elle comprenne que je veux une chambre pour la nuit (en général, on ne vient pas dans un motel pour faire des photocopies ou acheter du pain pourtant, mais bon.) et pour s'entendre sur le prix (10 euros). Le Serbo Croate, ce n'est vraiment pas inné, à moins d'avoir fait du russe dans sa jeunesse...

A propos de la langue, le Serbo-croate est donc la langue officielle dans tous ces pays. Mais depuis la guerre et les indépendance successives, chaque pays prend un malin plaisir a essayer de retrouver des mots anciens, plus usités, et de les remettre au goût du jour de manière à différencier la langue d'un pays et de l'autre. Ils détruisent volontairement leur unité linguistique. Si on ajoute à cela un peu de mauvaise volonté, il y a fort à parier qu'un jour un Serbe doive utiliser l'anglais pour parler a un Bosniaque ou un Croate. Quel gâchis ! Enfin bon, moi les seuls mots russe que je connaisse, c'est des russes de sioux...

Le prix de l'essence a été exactement le même partout dans le pays : 88Kr/litre, soit 1,06 euro/litre

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Noir - dans l'ex Yougoslavie en moto
commenter cet article

commentaires